Les ventes de ransomwares en kit DIY montent en flèche

octobre 15, 2017

 

Certains imaginent encore que les criminels utilisant internet comme terrain de jeu sont des geeks avec des compétences avancées en programmation. Ce n’est plus le cas. Maintenant, ces développeurs mal intentionnés vendent leurs programmes (ransomwares et autres malwares) sous-forme de kit “Do-It-Yourself” permettant à la première personne mal intentionnée au coin de votre rue de lancer une attaque ciblée dans votre région. En se faisant passer pour un acteur localement connu (peut-être vous), c’est bien plus efficace.

D’après un récent rapport de la société Carbon Black, société spécialisée en sécurité informatique, les ventes de ransomwares en kit “DIY” sont déjà montées à 5,2 millions € en 2017. Cela représente tout de même déjà une augmentation de 2.502% à ce stade de l’année par rapport à tout 2016 (211.000 €).

La vitesse à laquelle ce marché s’est spécialisé et s’est développé est surprenante.

Mick McElroy – Carbon Black security strategist

 

Nombreux indépendants ou responsables de TPE pensent encore qu’ils ne sont pas concernés par les attaques ciblées. Ils se trompent. En disposant de documents importants au format numérique, souvent indispensables au bon fonctionnement de leurs activités, et en ne considérant pas la sécurité informatique comme un aspect important, ils représentent des proies faciles.

L’objectif des attaques de type rançongiciel n’étant généralement plus le “défi” mais l’argent facile et rapide, une proie facile est une cible privilégiée.

 

Source [EN] : Dark Reading